Infos pratiques

Vladimir Zhoga
Deux pirogues sur le Lac Rose aux couleurs du Sénégal et avec deux drapeaux du pays

Quand Partir au Sénégal ?

Situé dans une zone intertropicale, le Sénégal dispose d’une bonne situation climatique. Ici, il fait toujours chaud avec un incroyable ensoleillement. Nous avons deux saisons :
– La saison sèche qui s’étend d’octobre à juin, période durant laquelle notre pays ne reçoit quasiment aucune pluie. C’est la bonne période pour visiter le pays, les voyageurs choisissent généralement de venir durant cette saison.
– La saison des pluies, qui débute en juillet et se termine en septembre. Quelques tornades et pluies qui font que les touristes sont beaucoup moins présents durant cette saison. Bien que les pluies ne soient pas abondantes, elles suffisent à rendre la végétation très verte, ce qui ravit les biquettes et le bétail !
Si vous souhaitez découvrir le Sénégal nous vous conseillons donc de venir nous rendre visite entre novembre et avril/mai car après ces mois-là, les températures grimpent rapidement.

Que mettre dans ma valise ?

On se doute bien que si vous avez fait le choix de venir dans le pays de la Teranga c’est en partie pour son climat ! Effectivement il faudra remplir votre valise en conséquence. Faisons le point :
– Votre carnet de vaccination ! Il peut vous être demandé par les autorités à votre arrivée au Sénégal. Même si aucune vaccination n’est obligatoire, il est toujours conseillé d’aller rendre visite à votre médecin avant le départ et de mettre à jour vos vaccins (comme le tétanos). D’autres vaccins fortement conseillés sont le vaccin contre la fièvre jaune, pour des séjours en longue durée l’hépatite A & B etc.
– Côté vêtements, prenez des vêtements légers qui peuvent supporter la chaleur. Toutefois pensez également à prendre des vêtements plus longs qui couvrent les bras et les jambes pour le soir. Ils vous seront utiles pour les visites de sites religieux mais aussi pour les moustiques affamés le soir. Pendant les mois de décembre au mars, un petit pull est conseillé pour se protéger contre le frais le soir.
– Vos plus beaux maillots de bain et une paire de chaussures ouvertes bien sûr !
– Une petite trousse à pharmacie. Mettez-y bien entendu les classiques, utiles pour vos petits maux. Mettez-y aussi des cachets pour soulager les troubles digestifs, la bête noire des voyageurs. Intégrez également un répulsif contre les moustiques et une crème apaisante après vos éventuelles piqûres.
– Un appareil photo ou une caméra.
– Un adaptateur universel sera toujours utile.
– Une paire de lunettes de soleil, de la crème solaire et de la Biafine en masse !

Quelles sont les habitudes à avoir au Sénégal ?

Le savoir-vivre

Voici quelques conseils pour vous intégrer au mieux en Teranga :
– Dire bonjour est très important au Sénégal, tout le temps et à tout le monde, même à quelqu’un que l’on n’a jamais vu et que l’on ne reverra jamais ! Le « Salam Maleikoum » auquel il faut répondre « Maleikoum assalam » est à utiliser impérativement avant toute entrée en matière.

– Vous êtes dans un pays où plus de 90% des habitants sont musulmans. Essayez d’éviter les débardeurs, shorts et mini-jupe ou du moins, de trop montrer vos jambes et vos bras. Même si ces tenues sont acceptées dans les pays occidentaux, elles pourraient gêner certains de vos hôtes. A noter qu’en bord de la piscine et sur la plage les maillots de bain sont bien acceptés, pas de raison de se sentir mal à l’aise !

– Entrer dans un village sénégalais c’est comme entrer dans la maison de quelqu’un. Il y a des us et coutumes particuliers et il est nécessaire d’être accompagné d’un guide. Pour être sûr de l’utilité de vos dons, nous vous recommandons d’emporter avec vous stylos, cahiers et autres matériels scolaires comme des livres pour enfants dont les écoles manquent cruellement. Plutôt que de les distribuer directement aux enfants, demandez à votre guide de vous arrêter dans une école afin que vous puissiez les remettre à des maitresses. Elles sauront en faire bon usage. Il est également possible d’acheter ce matériel sur place au Sénégal, comme ça vous amenez moins de poids en avion, c’est mieux pour l’environnement et vous stimulez l’économie locale !

– Si vous êtes invités à un repas, lavez-vous les mains, déchaussez-vous avant de mettre les pieds sur la natte. Utilisez uniquement la main droite pour manger dans le plat commun. Si vous êtes invités pour le thé, c’est une cérémonie très importante ! Si vous acceptez le premier, il vous faudra aller jusqu’au 3ème et dernier, le plus sucré.

Le culte du marchandage

Sport qui nécessite de l’humour, de la ruse et du bagou, le marchandage est une institution chez nous, une vraie coutume locale ! Si vous aimez ça vous allez vous régaler ! Si un objet à 1000F.CFA se négocie très rapidement il vous faudra du temps et de la patience pour mettre la main sur un objet de plus de 10.000F.CFA… Petit conseil d’amis… Si vous n’aimez pas le marchandage ou que vous êtes plutôt pressé, dites d’emblée votre prix maximum. Si ce prix vous est refusé, faites mine de vous en aller. Il y a de fortes chances que le marchand vous rappelle !

Que mange-t-on au Sénégal ?

Cuisine de partage très savoureuse et parfumée que l’on déguste à la main, la cuisine sénégalaise est l’une des plus riches d’Afrique de l’Ouest ! Grâce à sa situation, en bord de mer, il va de soi que le poisson occupe une place de choix dans la cuisine du pays. Vous en trouverez de toute sorte et cuisiné de différentes façons ! Un vrai régal pour les papilles. Bien que la viande ne soit pas sur toutes les tables à cause de son coût, on peut quand même trouver assez facilement du poulet, du mouton, du bœuf ou de la chèvre.
Dans certaines régions du pays, le riz, dit « tiep » est une véritable richesse, un élément sacré, symbole de l’unité et de la puissance. Il a remplacé le mil il y a quelques années et on le retrouve aujourd’hui en accompagnement dans de nombreuses recettes.

Si vous faites un petit tour au pays, voici les grands plats de la cuisine sénégalaise :

– Thiéboudienne, Tiebou dien ou même Ceebu Jën, à vous de voir comment vous souhaitez écrire cet excellent plat national. Ce riz au poisson se consomme accompagné de légumes à l’heure du déjeuner. La viande peut également remplacer le poisson et vous dégusterez alors un Tiebou Yapp.
– Le Yassa au poulet, un plat originaire de Casamance. Il est fait à base de poulet mariné avec une grosse dose d’oignons, du jus de citron, du vinaigre et de l’huile ensuite grillé au feu de bois et cuit doucement dans sa marinade. Servi avec du riz, c’est un véritable régal ! Il peut également être préparé avec du poisson ou du mouton.
– Le mafé : ce plat est d’origine malienne mais a été adapté à la cuisine sénégalaise et on peut dire que c’est plutôt réussi ! Il s’agit d’une base de riz (encore…) recouverte d’une sauce à la pâte d’arachide accompagné de viande ou de poisson.
– Le Thiou à la viande ou aux crevettes le plus souvent qui s’accompagne d’une sauce tomate légères et de légumes.
– Le Bissap ! Bien que ce ne soit pas un plat mais une boisson, le bissap reste l’une des boissons phare du pays. Infusion faite à base d’une plante issue d’une variété d’hibiscus, le bissap se consomme en jus et froid.

Que rapporter du Sénégal ?

Si vous souhaitez ramener un souvenir de votre voyage au Sénégal, y a toujours un endroit où acheter un petit quelque chose :
– Des peintures sous verre : C’est sans doute l’artisanat le plus populaire du pays. Il représente beaucoup de travail et consiste à peindre à l’envers sur une plaque de verre, le plus souvent des scènes de vie quotidienne ou des héros historiques. Côté peinture, vous pourrez aussi assez facilement trouver des peintures de sable aux couleurs et aux tailles différentes représentant également des scènes de vie quotidienne.
– Des paniers tissés : Pour faire de bonnes affaires, ça se passe vers Thiès. Vous trouverez ici des paniers de toutes les tailles, formes, couleurs. Vous devriez trouver votre bonheur !
– Vous pouvez également ramener les célèbres tissus wax. Vous pourrez ensuite en faire des vêtements à la mode, des nappes, rideaux etc. N’hésitez pas à faire faire ce que vous souhaitez sur place, il y a de vrais artistes !

Si vous souhaitez acheter des masques, sachez que le pays n’en produit plus lui-même. Celui qui attirera votre œil sera sans doute importé de Côté d’Ivoire.
Filez au marché de Soumbédioune à Dakar. Vous allez sans doute trouver votre bonheur. Statuettes, tableaux, tissus, batiks, bijoux, boubous, etc.

Téléphonie, internet, comment ça marche au Sénégal ?

Sur le sujet de la téléphonie, nous sommes plutôt efficaces et tout fonctionne assez bien au Sénégal. Bien que très adeptes des téléphones portables, la plupart des sénégalais dispose quand même d’un téléphone fixe. Notre indicatif téléphonique est le 221 !
Vous ne devriez pas avoir de mal à communiquer par téléphone en cas de besoin. Attention toutefois aux éventuels frais ! Ils sont variables selon les différents opérateurs mais peuvent s’avérer exorbitants. D’autant plus que vous êtes facturés pour les appels sortants comme pour les appels entrants.
Pour ce qui est de l’utilisation de la 3G, pour ne pas vous retrouver face à une facture de plusieurs centaines d’euros à votre retour, nous vous conseillons de désactiver l’option « Données à l’étranger ».
Vous souhaitez acheter une carte sur place ? C’est pratique et facile ! A votre arrivée, rendez-vous dans une boutique Orange ou Tigo pour acheter une carte SIM locale prépayée. Le prix de la carte est d’environ 1000F.CFA (environ 1.50€) et vous pouvez mettre du crédit entre 500 et 10.000F.CFA.
Pour le web, le plus simple est bien entendu de se connecter aux réseaux Wifi disponibles la plupart du temps dans les hôtels, voire parfois dans les restaurants et bars. Si vous disposez d’une carte SIM locale, vous pouvez également acheter des forfaits 3G/4G à la journée, à la semaine ou au mois. Vous pouvez vous renseigner sur les formules existantes lors de votre achat. A partir de 1000 FCFA, vous pouvez acheter un pass valable une semaine avec un débit de 400Mo. Pour 2000 FCFA, vous avez le pass à 1Go.
Vous souhaitez vous rendre dans un cybercafé ? Ça c’est une autre histoire ! Avec l’arrivée de la 3G et de la 4G, ils disparaissent petit à petit mais vous devriez quand même pouvoir en trouver dans les grandes villes si besoin.

Quelle est la monnaie locale ?

Nous faisons partie de la zone Franc CFA. Le taux de change est d’environ 656F.CFA pour 1€. Si vous parlez encore en Francs, 1FF équivaut à 100F.CFA.

Le change d’argent,  comment ça se passe ?

Nous vous conseillons de changer dans un bureau de change de Dakar car vous en trouverez beaucoup moins en dehors de la ville. C’est très rapide, il vous suffit d’avoir votre passeport. Les bureaux ne prennent pas de commission et le taux est assez proche du taux officiel. En dehors de cette ville vous pourrez changer dans les banques mais ces dernières prennent environ 2% de commission. Vous pouvez bien sûr faire le change à l’aéroport, les responsables d’accueil vous renseigneront avec plaisir. Il est également possible et facile de changer dans les villes de Saly et de Saint-Louis, les taux sont entre 640 et 650. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à demander à votre guide ou à la réception de votre hôtel.

Faut-il un visa pour se rendre sur le territoire sénégalais ?

Chanceux ! Depuis 2015 le Sénégal ne demande plus de visa. Il vous suffit de vous munir d’un passeport avec une validité d’au moins 6 mois. Sur place, il pourra vous être demandé une garantie de rapatriement et un billet d’avion aller-retour.

Quels types d’hébergement peut-on trouver au Sénégal ?

Le Sénégal propose de tout et pour tous ! Vous trouverez facilement de grands hôtels de facture classique qui sont plus ou moins luxueux.

De notre côté, nous misons davantage sur les petites structures, les hébergements de charme qui fleurissent depuis quelques années. Ces structures à l’ambiance familiale sont beaucoup plus appréciées de nos voyageurs que les gros hôtels.

Si votre budget est assez serré, les gîtes, maisons d’hôtes et chambres chez l’habitant sont de bons compromis et se développent à Dakar, Saint Louis et sur la Petite Côte.

A quel moment faut-il réserver ?

Le plus tôt possible ! Surtout si vous décidez de partir pendant la haute saison, période durant laquelle le prix des hébergements peut être assez élevé !

Vols domestiques au Sénégal

Les vols domestiques au Sénégal sont peu utilisés, compte tenu de la petite taille du pays, mais tout de même de plus en plus développés. L’utilité d’une compagne intérieure prend son sens si vous désirez vous rendre en Casamance. Des vols sont assurés au départ de Dakar avec la compagnie Transair, leader du secteur aérien pour la desserte de l’intérieur du Sénégal. La compagnie propose des vols depuis Dakar et vers Cap Skirring et Ziguinchor, en Casamance.

Le Sénégal en voiture ou en moto, une bonne idée ?

Même s’il est vrai que rouler au volant de votre propre voiture est vraiment signe de liberté, il faut savoir que la conduite au Sénégal peut s’avérer vraiment folklorique et pas toujours très réjouissante. Déjà, rouler avec une voiture de tourisme ordinaire sur les pistes n’est pas autorisé, d’autant plus que parfois, la piste est parsemée de nids de poule, ce qui rend la conduite assez difficile. Aussi, la signalisation au Sénégal n’est pas vraiment ce que vous connaissez chez vous. Ici il y a très peu d’indication de direction, ce qui vous oblige à vous munir d’une carte routière (à se procurer avant votre départ !).

Si après ces conseils, vous désirez encore louer une voiture, nous vous déconseillons fortement de prendre le volant dès la nuit tombée, à cause des trous d’une part, mais aussi des marcheurs, cyclistes et animaux qui circulent la nuit et qui peuvent surgir sur votre route très rapidement, même si vous roulez à faible allure.

Quid des transports en bateau ?

C’est le transport privilégié pour se rendre en Casamance. Depuis 2008, le bateau Aline Sitoe Diatta circule depuis Dakar vers Ziguinchor. Mais le nombre de places étant relativement restreint (500), nous vous conseillons de réserver votre trajet à l’avance si votre date est déjà fixée.

Et concernant les taxis-brousse et les bus qu’en est-il ?

Le taxi-brousse est le moyen de transport le plus utilisé par les routards. Bien que peu confortables et pas toujours bien entretenus, il faut tout de même avouer qu’ils sont assez utiles si l’on veut relier une partie du pays à une autre. Trouvez le lieu ou la gare routière de départ, allez-vous adresser directement au vendeur officiel ou au chauffeur et en route ! Soyez tout de même prévenus, le taxi ne partira qu’après avoir ses 7 voyageurs !

Si vous n’êtes pas pressés, montez dans un « minicar » d’une quinzaine de places. 30% moins chers que les taxis-brousse, ils sont plus lents et ne démarrent souvent pas à heure fixe puisque les conducteurs attendent que le bus soit rempli. Dans les principales villes et leur banlieue, vous pouvez monter dans un car rapide : camionnettes jaune et bleu le plus souvent, décorées selon le style et l’humour du propriétaire. Enfin, depuis quelques années maintenant, des bus de tourisme moderne sillonnent Dakar et sa proche banlieue. C’est le réseau « Dakar Dem Dik ».

Puis-je voyager avec mes enfants ?

Vos enfants aiment les animaux ? Ça tombe bien car ils adoreront tout particulièrement la faune et la flore de notre pays : les oiseaux du Parc National de la langue de Barbarie, les Rhinocéros, girafes et singes de la réserve de Bandia etc. Ils pourront aussi faire un atelier peinture sur Gorée, devenir les rois du djembé lors d’un cours ou bien se baigner et flotter dans le Lac Rose vers Dakar etc.

Le Sénégal est aussi une terre de culture et d’histoire. Un voyage en Teranga et notamment sur notre magnifique île de Gorée est une occasion parfaite de commencer à discuter de ces sujets plus sérieux mais importants avec vos marmots, de façon simplifiée et plus enfantine bien sûr !

Comme on dit souvent, « les voyages forment la jeunesse » ! Alors pourquoi priver vos enfants d’une belle expérience au Sénégal ? Ce sera un voyage très enrichissant pour vos enfants et ils en garderont sans doute de merveilleux souvenirs.

Y’a-t-il des réductions pour les enfants ?

Il est possible que certains établissements proposent des tarifs spéciaux pour les enfants. Alors bien entendu, si l’hôtel que nous avons sélectionné propose ce type d’avantage, nous nous engageons à reporter la réduction sur le tarif de votre devis !

Votre devis sur mesure
Personnaliser votre voyage
Nos garanties